Un besoin irréprésible fin décembre de retrouver le plaisir de coudre, pour clore cette année, et mettre fin à une période trop marquée par les contraintes en tout genre. C'est in-extremis (l'après-midi précédant notre départ en vacances) que je me suis lancée dans la confection d'une robe de fête.

De la couleur, beaucoup de couleurs ! Du confortable et tout doux ! Et enfin, une coupe féminine qui sorte du quotidien, c'est fête tout de même ! Telles étaient les lignes que je me fixais. A bannir, les strass et paillettes que je ne porte pas souvent et les coupes à la japonaise agréables tous les jours mais trop "ordinaires".

J'ai jeté mon dévolu sur la robe Belladone de Deer and Doe pour sa coupe sobre, élégante et la magnifique découpe du dos. Quant au tissu, de la couleur, du confort : un velour milleraies chargé en motifs où rose, orange, vert et bleu se télescopent.

belladone-2

belladone-1

belladone-4

et enfin, la fameuse découpe du dos :

belladone-3

Au final, un petit air de Sonietchka babouchka dans mon velour à fleurs et gros coeurs multicolores.

Si j'ai pu finir à temps, c'est grâce à la limpidité des explications accompagnant le patron. Je l'ai porté pour les deux réveillons, et, depuis je la porte avec un t-shirt manche longue - moins classe tout de suite, mais bien plus chaud.